Carrelage piscine : le choix de l’esthétisme

Carrelage piscine : le choix de l'esthétisme

Le carrelage pour piscine ne convient pas à tous les types de bassin, car s’agit d’un revêtement de type « dépendant du support », ce qui signifie qu’il n’assure pas l’étanchéité du bassin. Il ne convient donc qu’aux piscines dont la structure est étanche, comme les piscines en béton monobloc. Le carrelage de piscine donne la possibilité de personnaliser son bassin comme aucun autre revêtement ne le permet. Une piscine carrelée est, bien sûr, plus couteuse qu’une piscine traditionnelle, et elle reste associée à un certain luxe.

Les différents types de carrelage

La pâte de verre

Un carrelage en pâte de verre est constitué de carreaux de petite taille (généralement pas plus de 2,5 x 2,5 cm). Les carreaux se présentent souvent sous la forme de plaques prêtes à poser, ce qui facilite la pose. La pâte de verre est actuellement le matériau le plus utilisé pour réaliser des carrelages de piscine. Elle offre un choix de coloris quasiment infini et permet de réaliser des effets de transparence qui sont du plus bel effet dans un bassin.

De superbes jeux de lumière sur ce carrelage en pâte de verre

De superbes jeux de lumière sur ce carrelage en pâte de verre

Les émaux de verre

A la différence de la pâte de verre qui est en pleine masse, les émaux de verre sont émaillés en superficie, ce qui n’enlève rien à leur qualité. Les bords des carreaux en émaux de verre sont arrondis, alors qu’ils sont vifs pour la pâte de verre. Les carreaux en émaux de verre se distinguent par leur aspect inimitable, mais ils sont aussi nettement plus onéreux que la pâte de verre.

Les émaux nacrés : un style incomparable

Les émaux nacrés : un style incomparable

La céramique

Le carrelage en céramique a un aspect similaire à celui qui équipe nos salles de bains, il se présente sous la forme de dalles dont les dimensions sont plus importantes que les émaux ou la pâte de verre. La céramique reste peu utilisée pour le carrelage des piscines individuelles, en revanche elle est très répandue dans les piscines publiques, en raison de sa solidité et sa simplicité d’entretien.

Le carrelage céramique est très répandu dans les piscines publiques

Le carrelage céramique est très répandu dans les piscines publiques

Conseils de pose et d’entretien

La pose du carrelage pour piscine est une opération assez technique et il est recommandé de la faire réaliser par professionnel, surtout si vous n’avez aucune expérience en la matière. Si néanmoins vous souhaitez réaliser l’opération vous-même, voici nos conseils :

  • Un carrelage ne peut-être posé que sur un support à base de ciment qui doit être totalement sec.
  • Si vous posez un carrelage en remplacement d’un ancien revêtement, il est impératif d’enlever tous les résidus de cet ancien revêtement, en procédant, par exemple, à un lavage haute pression.
  • On utilise le plus souvent un mortier-colle pour poser un carrelage de piscine, celui ne doit pas avoir une consistance trop liquide, mais ferme et souple.
  • Il est préférable de procéder à la pose en plusieurs étapes, c’est souvent en voulant trop en faire que l’on risque de faire des erreurs.
  • On commence toujours par le mur pour finir par le sol.
  • Si votre budget est limité, rien ne vous oblige à carreler votre bassin dans sa totalité, vous pouvez par exemple vous contenter de réaliser une frise au niveau de la ligne d’eau.
  • Le carrelage pour piscine est un revêtement très résistant et facile à entretenir, en revanche les joints ont tendance à s’encrasser et sont plus sensibles aux agressions des produits chimiques de traitement de l’eau ou au tartre. Ils doivent faire l’objet d’une attention particulière. Les joints de type époxy sont les plus résistants, mais ils sont incompatibles avec le traitement de l’eau par électrolyse.

Vos commentaires ()