Terrassement et étanchéité d’une piscine naturelle

img-à-la-une-05

Comme pour la plupart des piscines, mise à part les piscines hors-sol, la première étape de la construction commence par la délimitation de la surface du plan d’eau et le terrassement. Pour le bassin de baignade, il y a peu de changement par rapport à une piscine traditionnelle, toutes les techniques sont utilisables : maçonnerie, piscine coque. C’est votre budget qui déterminera le choix. Par contre, il faudra prévoir le terrassement du lagunage, beaucoup moins profond que la baignade, mais, nous l’avons vu, d’une surface à peu près équivalente pour un bon fonctionnement. Alors à vos pioches !

Les techniques de terrassement d’une piscine biologique

Nous n’allons pas nous étendre sur la manière de vous y prendre pour le terrassement, que ce soit artisanal à la bêche ou à la pioche, ou bien professionnel, avec un engin de terrassement, genre mini pelle excavatrice. Là votre choix dépendra de votre budget, de votre temps et de vos capacités de bricoleur.
Ce que nous voulons indiquer par techniques de terrassement, c’est le choix du type de plan d’eau que vous voulez créer. Deux choix s’imposent à vous :

  • Vous voulez que votre bassin de nage s’intègre le plus naturellement dans l’écosystème du lagunage et que votre piscine ressemble plus à un étang naturel.
  • Vous voulez jouer sur la longévité et construire un bassin maçonné autour duquel va s’ajouter le lagunage.

Un bassin qui ressemble à un étang

Dans ce cas vous n’avez pas besoin de monter une structure maçonnée.

  • Vous terrassez la surface globale de votre plan d’eau (bassin de baignade + lagunage) sur une profondeur de 50 cm maximum que vous délimiterez avec des pierres, un morceau de bois, une butte de terre.
    Vous creusez ensuite au milieu la partie baignade un peu plus profonde.
  • Vous recouvrez le tout ensuite d’une bâche EPDM étanche posée sur un feutre à même la terre. La mise en eau maintiendra la bâche.
  • Pour fixer la bâche sur le pourtour, vous pouvez directement l’enterrer dans le sol ou bien, utiliser un système de bordure type « Ecolat », constitué de piquets et d’une bande flexible qu’on fixe aux piquets. On tend alors la bâche sur cette bordure artificielle et on remblaie à l’extérieur, la décoration cachera le reste.
  • Vous déposez sur la partie lagunage le substrat de fixation des plantes aquatiques en pouzzolane.

Le système écolat est un bon moyen de délimiter les bordures de la lagune ou du bassin

Le système écolat est un bon moyen de délimiter les bordures de la lagune ou du bassin

Un bassin en dur avec un lagunage

Dans ce cas vous faites votre bassin de baignade comme une piscine traditionnelle et vous ajoutez le lagunage en partie jouxtant le bassin.

  • La première solution, après avoir terrassé, vous construisez un bassin maçonné étanchéifié par un liner ou une résine polyester stratifiée, ou bien encore par un enduit étanche et un « gel coat » ou des carrés de pâte de verre. Vous terrassez autour sur une profondeur de 50 cm pour la zone de lagunage que vous étanchéifiez avec une bâche EPDM posée sur un feutre que vous remplirez ensuite de pouzzolane. Vous devez seulement veiller à ce que la jonction entre la partie lagunage de régénération et le bassin soit parfaitement étanche. Cette jonction n’a pas besoin de se faire sur toute la longueur de la piscine. Un seul tronçon peut suffire. Ainsi votre bassin peut être très délimité comme une piscine traditionnelle. Votre imagination n’a pas de limite pour le design de l’environnement de votre plan d’eau.

Exemple de bassin de nage maçonné au milieu d’une piscine naturelle

Exemple de bassin de nage maçonné au milieu d’une piscine naturelle
  • La seconde solution, après avoir terrassé, vous achetez une piscine coque polyester du marché et vous l’intégrez avec votre lagunage en veillant, comme pour la piscine maçonnée, à ce que la jonction soit étanche.

Une piscine coque polyester intégrée dans un concept piscine naturelle avec lagunage

Une piscine coque polyester intégrée dans un concept piscine naturelle avec lagunage

En conclusion

Pas vraiment de différence avec une piscine traditionnelle en ce qui concerne le terrassement et la construction de la piscine biologique. Seule la superficie est plus importante avec sa partie lagunage.

Vos commentaires ()